Abonnez vous à la lettre d'informations

La base de données du suivi thermique sur les aires de présence de l'apron est en ligne !

Cette base de données a vocation à centraliser toutes les données thermiques produites sur les cours d'eau où l'apron est présent. Elle permet de localiser plus de 60 sondes en place grâce à une interface cartographique et d’extraire les données de différentes manières : par station ou cours d'eau, sous forme synthétique ou brute, sous forme de tableau ou graphique, pour une année donnée ou une période donnée… Elle est accessible via l'espace membre ou bien depuis le site réservé aux membres du réseau apron: http://apronthermique.cenra-outils.org/
Si vous faites partie du réseau et que vous n’avez pas reçu votre identifiant, contactez M. Georget.

Une base de données thermiques en construction

Le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes a lancé une prestation auprès d'une société de développement informatique afin de créer une base de données en ligne pour la gestion des données thermiques. Celle-ci devrait être opérationnelle au début du second trimestre 2013.


 

Détection par l’ADN environnemental : débuts encourageants

Les premières expérimentations de détection de l'apron par l'ADN environnemental sont prometteuses : on le détecte et ce beaucoup mieux de nuit, confirmant une activité nocturne plus intense que de jour. Le protocole sera mis au point d’ici fin 2013.


 

Documentaire sur l'apron, la consultation est lancée

Un documentaire sur l'apron va être réalisé en 2013/2014 avec pour ambition affichée: une diffusion à la télévision. La consultation auprès des réalisateurs, maisons de production, est lancée.

Pour en savoir plus:

http://www.cren-rhonealpes.fr/index.php/journalenra/150?sousActu=deroule

 


 

Réunion du Conseil scientifique et technique du PNA

Le 26 mars dernier, le Conseil scientifique et technique du PNA Apron s'est réuni à la Citadelle de Besançon. Après une visite passionnante des installations dédiées à l'apron où nous avons pu assister à l'éclosion du premier alevin de l'année, le CST s'est penché sur plusieurs actions du plan : l'observatoire apron, le stage de Sophie Louis sur les frayères et juvéniles, les dernières résultats des études génétiques, de la reproduction artificielle à la Citadelle, les réintroductions pilotes sur la Drôme et l'étude de barcoding alimentaire (étude du régime alimentaire à partir de l’ADN présent dans les excréments).