Abonnez vous à la lettre d'informations

Des recommandations de l'Europe pour l’apron

Suite à la plainte déposée contre les états suisse et français pour violation de la Convention de Berne relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe, le secrétariat de la Convention a mandaté un expert belge. Celui-ci a rendu son rapport courant 2013, ce qui a abouti à l’adoption d’une série de recommandations par le Comité permanent de la Convention en décembre. Parmi ces recommandations, il est demandé la mise en place des mesures nécessaires pour le maintien et la préservation de l'apron et de ses habitats dans un état de conservation favorable d'ici 2016. L’atténuation des effets néfastes des centrales hydroélectriques et de leur gestion est également au programme, ainsi que l’amélioration de la qualité des eaux du Doubs, ou l’amplification de la coopération franco-suisse. Par ailleurs, l'état suisse doit mettre en œuvre un plan d'actions Apron. Chaque année, un rapport sera transmis au Comité permanent jusqu’à ce que l’apron du Rhône bénéficie d’un statut de sauvegarde satisfaisant.
En savoir plus