Abonnez vous à la lettre d'informations

Détection par l’ADN environnemental : débuts encourageants

Les premières expérimentations de détection de l'apron par l'ADN environnemental sont prometteuses : on le détecte et ce beaucoup mieux de nuit, confirmant une activité nocturne plus intense que de jour. Le protocole sera mis au point d’ici fin 2013.